quels vaccins pour un voyage à cuba

Quels vaccins pour un voyage à Cuba?

Connaissez-vous les vaccins recommandés pour Cuba?

Préparer un voyage de quelques jours ou quelques semaines à Cuba demande du temps et de la préparation. Il ne faut surtout pas oublier les vaccins qui sont là pour vous permettre de passer un beau voyage en toute tranquillité.

Imaginez un seul instant contracter une maladie ou autres maux indésirables durant votre voyage à Cuba. Cela peut gâcher votre voyage et bien plus encore.

Alors quels sont les vaccins obligatoires et ou recommandés pour un voyage à Cuba.

Quels vaccins recevoir pour aller à Cuba

Vaccin contre L’Hépatite A:

Pour partir en voyage à Cuba, il est important de recevoir plusieurs vaccins qui vous protégeront de différentes maladies. Tout d’abord, il est important de se faire vacciner contre l’hépatite A et l’hépatite B avant de partir à Cuba. Le vaccin pour l’hépatite A est surtout conseillé pour les gens étant déjà infecté par le virus de l’hépatite B ainsi que les personnes ayant moins de 40ans. Il est possible de recevoir ce vaccin dès l’âge de 1 an. Il faut recevoir ce vaccin 2 semaines avant son départ. Par la suite, des rappels devront être pris 6 et 12 mois plus tard. Par la suite, ce sera tous les 10 ans.

Vaccin contre l’hépatite B: 

Le vaccin de l’hépatite B est, tant qu’à lui, recommandé avant l’âge de 13 ans. Deux injections seront données. Une première et l’autre 1 mois plus tard. Par la suite, vous devrez avoir un rappel 5 et 12 mois plus tard.

Les deux vaccins contre l’hépatite A et B sont conseillés pour tous les voyageurs en séjour à Cuba.

Vaccin de la fiève typhoïde:

Troisième vaccin recommandé pour Cuba celui du typhoïde. Les enfants peuvent la recevoir à partir de 2 ans. Vous devez recevoir cette injection 15 jour avant votre voyage à Cuba et vous serez protégé durant 3 ans.

Vaccin contre la rage:

Ensuite, il y a également le vaccin anti-rabique. Ce vaccin vous protégera contre la rage que vous pourriez contracter durant votre voyage à Cuba ou ailleurs dans le monde. Donc si vous prévoyez aller dans des endroits où des cas de rage existent, mieux vaut le recevoir avant de partir en voyage.

Vaccin contre le choléra:

Si vous préparez un voyage humanitaire dans des régions plus éloignées, pauvres et moins touristiques à Cuba vous devriez recevoir le vaccin contre le choléra, c’est très important.

Bien sûr, il est important de vous renseigner auprès de votre clinique du voyageur, d’un professionnel de la santé ou encore directement auprès de l’agence de santé public pour connaitre la liste des maladies à jour à Cuba ainsi que la liste des vaccins recommandés à ce jour.

Les maladies possibles d’attraper à Cuba

La diarrhée du voyageur:

Plusieurs maladies peuvent se transmettre à Cuba. Tout d’abord, il y a la tourista . La tourista se décrit par une diarrhée que l’on a généralement au début de nos vacances à Cuba ou ailleurs, comme au Mexique ou en République après avoir mangé des plats souvent différents des nôtres. Cette diarrhée du voyageur peut durer plusieurs jours et être très abondante.

Pour prévenir cette diarrhée du voyageur on recommande de prendre le médicament Ciprofloxacine qui permet de traiter cette diarrhée.

Maladie transmise sexuellement:

Aussi, il y a les maladies transmises sexuellement à considérer. La syphilis, l’herpès, la gonococcie et plusieurs autres peuvent être causées à cause de bactéries ou de virus. Il faut donc faire très attention durant votre séjour à Cuba et autres destinations soleil.

Des conseils de voyage pour Cuba

Une fois à Cuba, il est très important de poser certains gestes d’hygiène et de sécurité. Pour commencer, il est important de se laver régulièrement les mains. Buvez de l’eau en bouteille ou de l’eau désinfectée par des produits désinfectants. Aussi, il ne faut pas boire du lait cru. Buvez plutôt du lait pasteurisé ou UHT. Faites attentions aux coquillages et aux poissons crus et ne mangez pas de glaçons.

Se protéger lorsqu’on part en voyage à Cuba est primordial. Prenez aucun risque et soyez prévenant. L’idée est de passer de belles vacances sans toutefois revenir avec des bobos et des malaises. Bon voyage!